L’année 2008 marque la fin du MCH1 et le début d’une nouvelle ère, celle du MCH2 pour tous les cantons et communes suisses. C’est aussi l’année des grands bouleversements, tant au niveau des méthodologies de travail que du référentiel comptable. En effet, le nouveau plan comptable harmonisé de génération 2, le MCH2, vient de remplacer l’ancien, le MCH1, rendant les comptes publics plus transparents et plus comparables entre eux. Les comptes publics sont désormais plus axés sur la situation réelle (image fidèle) et moins sur la gestion budgétaire (politique). L’introduction du MCH2 oblige tous les cantons et les communes à travailler différemment et à revoir leurs schémas et processus comptables. Elle implique pour certains, une charge de travail supplémentaire et pour d’autres un besoin de se remettre en question et de se réorganiser.

Chaque canton et commune suisse est responsable de la mise en place de ce MCH2, qui lui est propre.  De ce fait, il y a autant de méthodes d’implémentation et de structures comptables MCH2 que d’entités publiques. Celles-ci établissent  leurs propres directives et règles d’implémentation, ce qui engendre une absence de standard, qui aurait facilité grandement son appropriation, tant dans la technique de mise en place que dans la formation des collaborateurs.

La gestion des finances publiques devient plus complexe et concerne tout le monde, nous sommes donc tous concernés.
Selon la Loi Modèle sur les finances des cantons et des communes (LMFC), à l’article 9, il est
précisé que la gestion des finances doit respecter un ensemble de principes tels que:
• La légalité des dépenses.
• L’équilibre du budget de fonctionnement à terme.
• L’emploi économe des fonds publics.
• L’urgence des dépenses.
• La rentabilité économique pour un objectif donné.
• La causalité entre les charges et le bénéficiaire de la prestation.
• L’indemnisation des avantages générés par la mise à disposition d’une prestation de
biens ou de services.
• La non-affectation des impôts généraux et les principes de la gestion axée sur
les résultats (performance d’une décision).
Leur gestion efficiente ou non dépend de plusieurs facteurs et acteurs : d’abord le législatif puis
l’exécutif. Le premier est indissociable du deuxième. En effet, le législatif, qui représente les citoyens, légifère des règles de gestion des finances publiques via des actes (législation et règlementation) et l’exécutif les applique, si possible, de la manière la plus efficiente possible

 

Maîtriser les finances publiques passent par

Afin de vous aider à passer cette étape importante, nous proposons des prestations de services adaptées à vos besoins et activités:

Mise en place du MCH2

Mise en place du MCH2 adapté aux besoins et aux activités de chaque commune et entité publique

Gestion de la comptabilité MCH2

Nous gérons votre comptabilité de A à Z: enregistrement des écritures comptables jusqu'au bouclement des comptes et préparation des documents aux réviseurs.

Bouclement comptes MCH2

Nous nous chargeons de vous aider à préparer les écritures comptables pour le bouclement des comptes.

Mise en place du SCI sous MCH2

Afin de mieux gérer votre entreprise, nous nous chargeons de mettre en place un système de contrôle interne efficace et adapté à vos besoins et à vos activités.

SCI Gestion des achats/Marchés publics

Nous mettons en place un système de contrôle interne sur la gestion des marchés publics. Un conseil personnalisé et adapté à vos besoins et activités.

Coaching en comptabilité MCH2

Vous avez besoin d'un conseil par rapport à une problématique particulière de la comptabilité, nous nous ferons un plaisir de vous former directement sur votre lieu de travail.

Contactez-nous pour toute demande et question

email: info@grumbachc.com

Tet: 0041786176088